VIMEO - consulter et partager nos ressources vidéo sur l'agroforesterie et les pratiques agroécologiques PEARLTREES - consulter et partager nos ressources vidéo sur l'agroforesterie et les pratiques agroécologiques PEARLTREES - consulter et partager nos ressources sur l'agroforesterie et les pratiques agroécologiques Rejoignez les discussions sur l'agroforesterie et l'agroécologie sur Facebook Sélection de videos sur l'agroforesterie et l'agroécologie

Informations

Date :2011

Mots clés : agroforesterie, biodiversité fonctionnelle, environnement,

Coordination  :
Centre d’écodéveloppement de la Bergerie de Villarceaux

Chef de projet :
Baptiste Sanson
Tel : (0)1 34 67 91 23
Email :
baptiste.sanson@bergerie-villarceaux.org

Contact Agroof

Fabien Liagre
Responsable Recherche et Développement
email: liagre@agroof.net
téléphone : 04 66 56 85 47

Partenaires

partenaires techniques
  • Bergerie de Villarceaux :
    • Centre d’écodéveloppement de Villarceaux
    • SCEA « Ferme de la Bergerie »
    • EARL du Chemin Neuf
  • AGROOF

  • Participation à la conception
  • INRA
  • Institut Technique Lasalle Beauvais
  • Arvalis – Institut du Végétal
  • ITAB
  • Chambre d’Agriculture de Seine-et-Marne
  • Chambre d’Agriculture Interdépartementale d’Île de France
  • Office National des Forêts
  • Parc Naturel Régional du Vexin
  • Ministère de l’Agriculture
  • Groupement des Agriculteurs Bio d’Île de France
  • BERGERIE DE VILLARCEAUX - LE PROJET


    Le contexte

    La Bergerie de Villarceaux, propriété de la Fondation Charles Leopold Mayer pour le Progrès de l'Homme (FPH), est située au coeur du Parc naturel régional du Vexin français, à 70 km de Paris, sur un territoire rural de 600 ha. Son association, le Centre d'Écodéveloppement de Villarceaux, est un pôle de réflexion dédié au développement durable dans les pratiques agricoles.
    "De nouvelles formes d'agriculture nécessitent une autre conception de la recherche agronomique. Ainsi de nombreuses expérimentations se font en parallèle des travaux agricoles classiques de l'exploitation agricole."
    L’exploitation agricole du domaine devient rapidement indépendante d’un point de vue juridique et financier, dans le cadre d’un contrat classique de fermage avec la Fondation. Néanmoins, elle conserve un volet expérimental important en partenariat avec différents instituts techniques. Elle devient alors une plate-forme reconnue officiellement dans le réseau de l’ITAB.
    Le projet agroforesterier de la Bergerie est le fruit d'une réflexion initiée en 2004. Il s'inscrit dans la continuité de deux actions de recherche agronomique (l'une sur les systèmes céréaliers BIO sans apport de fertilité animale, l'autre sur les anciennes variétés de blé).
    Dans ce projet, l'agroforesterie intra-parcellaire tournera sur une rotation de huit ans (4 ans de cultures et 4 ans de prairie). C'est là toute l’originalité du projet : inclure les arbres dans une rotation 4 ans, 4 ans de cultures suivis de 4 ans d'élevage, et non sur des parcelles consacrées spécifiquement à l'élevage ou à des cultures. En effet, en agriculture biologique, l'association des arbres agroforestiers avec, à la fois, les cultures et l'élevage a été peu expérimentée en France à cette échelle.


    Objectifs

    Le principal objectif est d'étudier comment l'agroforesterie peut contribuer à améliorer la durabilité d'un agrosystème, à travers l'impact des arbres sur la fertilité du milieu (sol notamment) et sur la biodiversité fonctionnelle. Par ailleurs, ce dispositif constitue un site national de démonstration pratique et de recherche en agroforesterie
      Suite aux objectifs généraux du projet, trois axes de recherche ont été retenus :
    • Étude de l'apport des arbres légumineux sur la fertilité du milieu.
    • Etude de l’impact de la densité des arbres sur les cultures : quelle densité optimale dans le Nord de la France en agriculture biologique ?
    • Compréhension du déplacement des insectes auxiliaires de culture dans un maillage
    • agroforestier.


    Partenariats

    L’INRA, l’Institut Technique Lasalle Beauvais, Arvalis – Institut du Végétal, l’ITAB, la Chambre d’Agriculture de Seine-et-Marne, la Chambre d’Agriculture Interdépartementale d’Île de France, l’Office National des Forêts, le Parc Naturel Régional du Vexin, le Ministère de l’Agriculture et le Groupement des Agriculteurs Bio d’Île de France ont participé aux discussions lors de l’élaboration du projet ou ont exprimé leur intérêt pour les perspectives de recherche qu’il offre.

    En outre, la Bergerie de Villarceaux participe au projet de sélection participative de l’INRA d’Orléans (F. Santi) en intégrant des plants de merisier dans son projet agroforesterie ainsi qu’au projet ANR PEERLESS (Predictive Ecological Engineering for Landscape Ecosystem Services and Sustainability) en 2012-2013 avec la mise en place de suivi de bioagresseurs et d’auxiliaires dans les parcelles agroforestières avec l’INRA de Grignon.


    Mission d'AGROOF

    AGROOF accompagne la Bergerie de Villarceaux dans la réalisation de ce projet (protocole de mise en place, étude et suivi), l’incorpore dans son réseau de projets et établit un protocole pour y mener des recherches.

    Photos ci-après : Patrick Monin - gallerie photos de la Bergerie de Villarceaux