VIMEO - consulter et partager nos ressources vidéo sur l'agroforesterie et les pratiques agroécologiques PEARLTREES - consulter et partager nos ressources vidéo sur l'agroforesterie et les pratiques agroécologiques PEARLTREES - consulter et partager nos ressources sur l'agroforesterie et les pratiques agroécologiques Rejoignez les discussions sur l'agroforesterie et l'agroécologie sur Facebook Sélection de videos sur l'agroforesterie et l'agroécologie

Résumé

Titre :
Arbratatouille

Projet soutenu financièrement par :

la Fondation de France
Projet soutenu par la Fondation de France

Terra Symbiosis

Projet soutenu par la Fondation Picard

Et la fondation Picard

Projet soutenu par la Fondation Picard

localisation : Sud de la France

Date  : 2014 / 2016

Coordination :
AGROOF

Partenaires  :

  • INRA - PSH
    Plantes et Systèmes de Culture Horticoles
  • INRA - ECODEV

Agriculteurs :

  • Site expérimental
    de Vézénobres :
    Denis et Virginie Flores,
    Domaine de
    Roumassouze (30)

  • Sites pilotes secondaires

    Thierry Tardieu,
    Marion Boutin,
    Jean-Baptiste Marandon,
    Domaine des Adrets (84)

    Odile Sarrazin,
    Le Jardin d’Odile (34)

    Ina Reese,
    Ferme de
    La Fontaine (05)

    Dominique Lussan,
    Domaine de la Grande
    Terre (30)

    Sonia Guérin,
    Le Boulidou (34)

    Valérie Sévenier,
    Philippe Vadot,
    Lycée agricole de
    Carpentras (84)

Contact Agroof

Camille Béral
Chargée de projets Recherche et Développement
email: beral@agroof.net
téléphone : 04 66 56 85 47

Documents

Projet

Presse

 













Arbratatouille
Amélioration des itinéraires techniques agroforestiers en production maraîchère


Contexte

A partir des années 50, tout comme la plupart des productions, les systèmes de production en arboriculture et maraîchage se sont simplifiés et orientés vers les assolements de cultures pures. Le développement de cette pratique s’est accompagné du développement de méthodes de gestion directe des parasites et des maladies. La dépendance des agriculteurs vis-à-vis d’intrants (engrais minéral, pesticides, herbicides) s'est accrue. Cependant, ceux-ci perturbent le fonctionnement naturel de l’agroécosystème, entrainant des phénomènes de résistances de plus en plus fréquents.

Les études scientifiques montrent qu’une forte réduction des intrants n’est possible que sur la base d’une reconception des systèmes de culture. La diversification des systèmes de culture et la gestion de la fertilité des sols doivent permettre de mobiliser les processus de régulation naturelle des bioagresseurs au sein de l’agroécosystème, de favoriser la santé des cultures et la maîtrise des maladies et des parasites et de garantir l’obtention de produits répondant aux besoins de la santé humaine, tout en répondant aux exigences économiques de la conduite des fermes.

Le « verger-maraicher » avec ou sans arbres champêtres de haut jet est à ce titre une voie de diversification agroforestière qui repose sur l’association d’arbres fruitiers et/ou d’arbres et arbustes champêtres avec des cultures maraichères. Dans ce contexte, nous avons voulu étudier ces systèmes agroforestiers du point de vue du légume et notamment de :
  • caractériser le microclimat auquel le légume est soumis,
  • étudier les conditions de croissance et de développement des légumes,
  • étudier la biodiversité fonctionnelle.


objectifs

L’objectif du projet est d’améliorer les itinéraires techniques des systèmes de maraichage agroforestier par l’étude des interactions arbres-cultures. L’action centrale est de mettre en place et de faire fonctionner des systèmes de culture maraichers en conditions agroforestières par comparaison avec des conditions de cultures pures. Dans le cadre de ce projet, il s’agira donc, pour les productions maraichères, d’identifier quel serait l’impact des différents paramètres caractérisant les peuplements d’arbres sur la régulation des parasites et sur le microclimat, tout en permettant une production satisfaisante pour l’agriculteur



Un travail entre agriculteurs et chercheurs

Le projet se décline en 5 actions, communes aux 3 partenaires (Agroof, PSH, Ecodéveloppement).
  • Action 0) Diagnostic et conception des protocoles.
    Cette action est la base des actions de recherche suivantes et se décline en trois parties :
    - Faire le point sur les connaissances existantes
    - Faire un diagnostic agronomique et socio-économique du site pilote principal (Domaine de Roumassouze) et des sites du réseau pilote
    - Identifier les principales hypothèses de travail et concevoir les protocoles des actions suivantes en concertation avec les gestionnaires de site.
  • Action 1) Etude de la compétition pour la lumière et l’effet de l’environnement aérien
  • Action 2) Les conditions d’alimentation et de croissance des cultures en fonction de la gestion du sol et des interactions des légumes avec les arbres, des associations des légumes avec des engrais verts, notamment des légumineuses fixatrices d’azote, ou des associations entre espèces de légumes.
  • Action 3) La santé du système
    a. Estimation du contrôle biologique des principaux ravageurs identifiés pour les productions étudiées,
    b. Etude des interactions biotiques entre différents constituants du système ainsi que la dynamique des auxiliaires et des bioagresseurs.
  • Action 4) Communication et formation
    Organisation de journées de terrain essentiellement et de sessions de formation.. Organisation d’une journée débat en streaming, accessible sur toute la France, à destination des professionnels de la filière.