VIMEO - consulter et partager nos ressources vidéo sur l'agroforesterie et les pratiques agroécologiques PEARLTREES - consulter et partager nos ressources vidéo sur l'agroforesterie et les pratiques agroécologiques PEARLTREES - consulter et partager nos ressources sur l'agroforesterie et les pratiques agroécologiques Rejoignez les discussions sur l'agroforesterie et l'agroécologie sur Facebook Sélection de videos sur l'agroforesterie et l'agroécologie

Informations

Date :2012

Mots clés : agroforesterie, protection des sols, changement climatique, tissu racinaire, stockage du carbone

Coordination  :
AGROOF

Chef de projet :
Fabien Liagre
Tel : (0)4 66 56 85 47
Email :
liagre@agroof.net

Contact

Camille Béral
Chargée de projets Recherche et Développement
email: beral@agroof.net
téléphone : 04 66 56 85 47

Partenaires

partenaires techniques

Aide ponctuelle

partenaires en sous-traitance

AGRIPSOL - AGroforesteRIe pour la Protection des SOLs


Un projet REACCTIF

En mars 2012, l'Ademe (Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie) a lancé un appel à projets de REcherche sur l'Atténuation du Changement ClimaTIque par l'agriculture et la Forêt. Ceux-ci visent améliorer les connaissances sur la contribution de l'agriculture et de la forêt dans un contexte de lutte contre le changement climatique et de raréfaction des ressources d'énergie fossile. Trois axes prioritaires ciblent des échelles d'analyse et d'intervention différentes, de la parcelle aux territoires :
  • Axe 1 : Echelle des processus (sols, forêts, animaux et effluents.) dont les objectifs sont d'accroître les connaissances sur les flux des Gaz à effet de serre (GES) et les stocks de carbone de l'agriculture et la forêt afin notamment d'améliorer les inventaires et les outils d'évaluation.
  • Axe 2 : Echelle des systèmes agricoles et forestiers dont les objectifs sont d'améliorer les méthodes d'évaluation des bilans de GES et d'identifier des systèmes ainsi que des pratiques contribuant à la lutte contre le changement climatique et à l'amélioration de l'efficacité énergétique. Dans la mesure du possible, les projets proposés devront également intégrer d'autres enjeux (environnementaux, économiques et sociaux).
  • Axe 3 : Echelle des territoires dont les objectifs sont de proposer de nouvelles organisations territoriales de l'agriculture et de la forêt, en lien avec d'autres politiques, permettant de lutter efficacement contre le changement climatique
Le projet AGRIPSOL présenté par un ensemble de partenaires regroupés autour de l'équipe AGROOF, a été retenu.


AGRIPSOL : contexte

Le double enjeux pour l'agriculture est d'améliorer son bilan carbone tout en imaginant des systèmes de cultures/d'élevage permettant une adaptation /atténuation des effets du changement climatique sur les exploitations et une diminution de la dépendance de l'apport de fertilisants d'origine minérale. Cela nécessite de préserver ou d'améliorer la fertilité biologique des sols, qui influence fortement l'évolution de la matière organique et le stockage durable de carbone dans les sols.
Or on sait que les systèmes agroforestiers peuvent avoir une forte influence dans la production de matière carbonée en sous-sol. En effet, des études on montré que les cultures d'hiver ou les couverts vététaux induisent un enracinement spécifique des arbres agroforestiers, en forme d'un filet racinaire qui peut s'étendre en profondeur sur l'équivalent de toute la surface de la parcelle. Ce phénomène permet de lutter contre la lixiviation de l'azote. Les racines ont également un effet décompactant permettant une meilleure circulation de l'air et de l'eau. Elles favoriseraient le stockage du carbone dans le sol ce qui alimenterait du même coup toute la chaîne biologique du sol. Or, on ne dispose pas aujourd'hui d'estimation du potentiel de stockage de Carbone des systèmes agroforestiers tempérés et méditerranéens pour l'ensemble du profil de sol : les racines et les feuilles ont été peu étudiées jusqu'à présent en milieu agroforestier bien qu'elles jouent un rôle fondamental dans le fonctionnement biologique du sol.


Objectifs

L'objectif de ce projet est donc d'étudier plus finement l'impact des arbres sur les processus biogéochimiques et biologiques qui ont lieu dans le sol avec une approche mécaniste afin :
  • d'apporter des éléments d'expertise sur le rôle des systèmes agroforestiers dans le stockage de carbone (potentiel de stockage, processus de stabilisation et temps résidence...)
  • de fournir des éléments de compréhension des processus et, par là, d'apporter de la généricité par construction d'un modèle de simulation,
  • de présenter des itinéraires techniques à proposer aux agriculteurs à l'échelle de la parcelle, (création d'un site internet, et mise en place de formations)
  • d'étudier la pertinence de politiques territoriales agroforestières dans un contexte de réduction des émissions de GES. (émettre des propositions pour une meilleure prise en compte des SAF dans les cahiers des charges des projets de compensations carbone (PCET), améliorer la prise en compte de l'agroforesterie dans les bilans GES de territoire.)

Ce projet s'inscrit dans la continuité des études menées pour les projets CAS-DAR 2009/11 , ECOSFIX, SNOWMAN -SUSTAIN et ECOSOM .


Partenariats

Les recherches de l'UMR Eco&Sols visent à caractériser les évolutions conjointes du fonctionnement des plantes et du sol sous les effets des changements globaux et des pratiques agronomiques. Eco&Sol est une unité mixte de recherche associant des personnels de l'INRA, l'IRD, Montpellier Supagro, et Cirad.
L' UMR BIOEMCO est une unité de recherche pluridisciplinaire dédiée à l'analyse et à la modélisation de la dynatmique des systèmes environnementaux et des ressources naturelles. L'équipe réunit des compétences variées : science du sol, biogéochimie isotopique...
L' UMR System travaille dans le domaine de l'agronomie systémique. Elle produit des outils et des connaissances permettant d'évaluer et de concevoir des systèmes de culture alliant performances économiques et production de services environnementaux.
L'UMR EcoBio fait partie de l'OSUR (Observatoire des Sciences de l'Univers de Rennes) et est spécialisée dans la biologie des sols sur un axe de recherche articulé autour des indicateurs environnementaux (climatiques, médologiques ou anthropiques) et des processus liés au fonctionnement du sol.


Mission d'AGROOF

AGROOF est coordonnateur de ce projet et sera plus particulièrement impliqué dans la tâche 6 "création d'un réseau Agroforesterie Carbone" :
  • un recensement précis des parcelles agroforestière sera réalisé avec les partenaires des projets antérieurs,
  • les agriculteurs seront rencontrés pour sonder leur motivation,
  • des mesures dendrométriques de base (évaluation de la croissance et de la dynamique des peuplements d'arbres) seront réalisés.

A cette issue, une base de données interactive sera créée en partenariat avec l'UMR Ecobio et intégrée sur un site internet proposant des fiches techniques (réalisées par l'ensemble des partenaires) et une plateforme de simulation de parcelles servant d'outil d'aide à la décision. Cette plateforme proposera notamment un bilan carbone & énergétique ainsi qu'une simulation de la production de biomasse afin d'évaluer la diversification des produits agroforestiers, adaptés aux nouveaux enjeux de la biomasse cellulosique.